Où conserver ses vins en Haute-Garonne ?

Août 6, 2020 Immobilier

Où conserver ses vins en Haute-Garonne ?

Le vin demande quelques conditions de conservation pour garder ses qualités gustatives. L’idéal serait de disposer de sa propre cave à la maison ou dans son restaurant. Cela dit, il est aussi possible d’opter pour des solutions de location auprès des particuliers ou dans un local professionnel. Dans tous les cas, il est important de garder la bonne température ainsi qu’une d’humidité adéquate. Voici quelques choix possibles pour mettre ses meilleures bouteilles au frais.

Essayer un site de stockage depuis une plateforme de location

Plusieurs plateformes Internet proposent de louer des caves à vin.
L’une d’entre elles sert d’intermédiaire entre les particuliers : ceux qui disposent d’un local pour conserver les bouteilles et les locataires cherchant des caves à louer près de chez eux.
Il existe aussi des sites en Haute-Garonne qui proposent de diffuser les annonces de personnes souhaitant proposer leur service en tant que cavistes ou celliers amateurs. Le prix commence à 45 euros par mois. C’est beaucoup plus abordable par rapport au loyer pratiqué par les professionnels de la conservation du vin.
Une autre société fait aussi parler d’elle en Haute-Garonne. Elle dispose de locaux spécialement aménagés pour les denrées alimentaires délicates, en l’occurrence le vin. Les solutions s’adaptent aux besoins des particuliers comme des restaurateurs et d’autres magasins. Il est possible d’y garder jusqu’à 250 bouteilles par personne. Un réseau professionnel de location de box de self stockage a aussi des sites à Toulouse. Cette compagnie d’envergure nationale accessible sur https://www.planetebox.com/ suggère de disposer d’un local entre 1 à 50 m² en fonction des besoins du client. Les locataires peuvent aussi s’en servir comme garde-meuble ou entrepôt.

Recourir aux services d’un loueur de caves à vins professionnel

À Toulouse comme ailleurs, la location de cave à vin est une spécialité de certaines entreprises. Elles sont à mi-chemin entre l’immobilier et l’industrie agroalimentaire. En effet, ce sont des loueurs professionnels de longue date. Ils suggèrent exclusivement de conserver des bouteilles. Leurs locaux répondent aux différentes exigences. La température est entre 10 et 12 ° Celsius. Puisqu’il s’agit de galeries creusées dans la roche, la fraîcheur des lieux reste constante. En effet, une rupture brutale de cette chaîne du froid pourrait endommager les goûts et les arômes d’une boisson. D’ailleurs, les spécialistes recommandent de ne jamais exposer le vin à un choc thermique avant la dégustation. L’humidité est également importante pour garder toutes les saveurs. C’est la raison pour laquelle les embouteilleurs mettent toujours un bouchon de liège. Dans tous les cas, les lieux de conservation devraient proposer des conditions hygrométriques adéquates. C’est une condition que les loueurs de caves à vin parviennent à reproduire parfaitement à longueur d’année. Leurs galeries souterraines sont fortement humides, mais les produits ne sont jamais en contact avec l’eau ni la condensation. Ces éléments pourraient endommager l’étiquette en plus d’occasionner l’apparition de moisissures.

Envisager des solutions sur le long terme chez soi

Les particuliers peuvent aussi choisir de garder leurs vins chez eux. Cette option évite de faire un aller-retour avant chaque apéritif. Il faudra juste disposer d’un bon cellier. Les bouteilles devront être conservées à l’horizontale. Cette position met le liquide en contact avec le bouchon de liège. L’humidité optimale sera alors mieux gardée. Ces bouteilles craignent les vibrations, c’est pourquoi il faut les éloigner du garage ou du parking. Le contact avec une source de lumière devrait aussi être banni. Les conditions hygrométriques et de température devraient aussi être respectées de manière stricte. La pièce dans laquelle les boissons se trouvent ne doit pas être chauffée à plus de 10 °C. C’est la raison pour laquelle il est préférable de les conserver dans la cave de la maison. Avec un bon aménagement, il y est possible de garder au frais jusqu’à 300 bouteilles. Ces dernières vieillissent tranquillement à l’abri de la lumière.
Pour les restaurants, l’investissement sur une cave à vin électrique est une bonne option. Les meilleurs modèles permettent de garder quelques centaines de bouteilles. Il est aussi possible d’avoir un équipement pensé pour le service. La température remonte progressivement pour libérer les arômes. En effet, l’alcool dans la boisson devient trop fort si la bouteille est restée trop longtemps à une température ambiante. Ce qui occasionne une amertume prononcée que les connaisseurs et les œnophiles n’apprécient guère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.